La rencontre emploi handicap au Maroc : c’est le 30 mai à Rabat

La rencontre emploi handicap au Maroc se tiendra le 30 mai à Rabat

emploioustage  28/05/2019 |




rencontre emploi handicap au Maroc



La journée d’emploi handicap au Maroc

Que ce soit au Maroc, en Afrique, ou même à travers le monde, les personnes à handicap sont davantage explosées au chômage que celles qui ne le sont pas, et leur emploi progresse trop lentement. Cette catégorie de personnes est assez souvent écartée du monde du travail.  Afin de remédier à cette suffisance et changer la donne, plusieurs actions sont entreprises. C'est le cas notamment au Maroc où l’association « Espoir Maroc » a prévu d’organiser, ce 30 mai courant à Rabat et en partenariat avec plusieurs organismes institutionnels, une journée en faveur des personnes à handicap. 

Pour rappel, « Espoir Maroc » est association marocaine à but non lucratif qui œuvre pour l’intégration et le maintien des personnes en situation de handicap dans le milieu socioprofessionnel au Maroc. Elle a pour vocation également d'accompagner les différentes initiatives favorisant l'insertion et l’emploi des compétences présentant différents types de handicap à savoir : moteur, visuel, auditif et autres.





L’événement qui devrait s’inscrire dans une continuité du Forum Handicap Maroc lancé depuis pratiquement 4 années,  vise de démultiplier les contacts et de favoriser les relations entre les personnes à handicap, les différents secteurs et leurs représentants, les organismes privés et publics de l’emploi et les associations. Il prévoit de mettre en place une plateforme qui serait une occasion supplémentaire de faire découvrir de nouvelles opportunités d’emploi et de stage pour les personnes à handicap. 

L’édition 2019 de la rencontre « emploi handicap » : un Programme diversifié qui vise certains objectifs :
  • Sensibiliser les entreprises aux opportunités et besoins de cette catégorie de Ressources Humaines non suffisamment prise en compte dans la lutte contre le chômage ; et donc non correctement prise à contribution dans la croissance économique,

  • Informer les personnes en situation de handicap des opportunités d’emploi, des segments porteurs et des offres existantes auprès des entreprises de services et industrielles,

  • Constituer un levier supplémentaire en faveur de l’intégration des personnes à handicap et une manière concrète de lutter contre les clichés, la ségrégation et les non-dits à l’encontre de ce segment de compétences ; grâce à des témoignages, des échanges et des discussions-débats, 

  • Mettre en exergue, une fois de plus les responsabilités des entreprises et de leur engagement social vis-à-vis des problématiques nationales.
Au programme de cette journée figurent également des conférences accessibles aux sourds et malentendants via un dispositif de transcription instantanée.

Avis de l’équipe « emploioustage » 

Parmi les obstacles majeure à l’emploi des personnes en situation de handicap : les pressentis et les préjugés, généralement non injustifiés, des entreprises, des organismes et des entités qui recrutent : que ce soit en matière de rémunération, d’intégration, de productivité et encore d’accessibilité et de logistique. 

Ces obstacles nécessitent des actions et des campagnes de sensibilisations afin de souligner le caractère secondaire de certains handicaps dès qu’ils sont pris en charge et compensés. Ce qui devrait déboucher sur la mise en évidence de compétences et de leur savoir-faire supplémentaires non pris en compte. Que ce soit en matière de services ou d’industrie. 

La personne handicapée, à l’instar de la personne qui ne l’est pas, est en mesure de s’intégrer et de constituer une compétence et une représentation de l’entreprise ou l’organisme qu’elle intègre. Elle serait en mesure de jouer un rôle moteur pour fédérer ou impacter positivement l’esprit d’équipe et contribuer à refléter une image responsable et moderne de son entreprise. La personne à handicap pourrait être un plus pour booster les compétences que ces soit dans le cadre de motivation psychique ou physique notamment dans les concours, les Team-Building, les compétitions et autres,….. 

La  sensibilisation,autours de ces points, devrait être suivi par une prise en compte des handicaps physiques via l’aménagement des espaces publics et privés et des transports et l’inclusion de conditions relatives à l’accessibilité à travers des infrastructures et une logistique adaptée et adéquate.

Aussi pour aider les personnes à handicaps, il faudrait sensibiliser la société et les entreprises sur leur potentiel, leurs besoins et les défis à relever pour leur permettre de mettre en exergue toutes leurs compétences.  Cela devrait se faire via les plateformes ; existantes pour l’emploi ou celles dédiées spécifiquement à l’emploi des personnes à handicap, des campagnes, des ateliers, …. afin de remodeler les mentalités et de casser les préjugés construits. 

De la part des entreprises un effort serait à fournir pour intéresser ce segment sous-employé et surtout l’intéresser en prenant mieux en compte, ses besoins, notamment en matière d’accessibilité, de considération et de développement personnel et collectif. 

Les Pouvoirs Publics pourraient, également, jouer un plus grand rôle en faveur de l’employabilité des personnes à handicap ; et ce par la mise en place de conditions fiscales particulières à l’encontre des entités les recrutant ou encore en instaurant un quota minimum parmi le personnel des entreprises à certifier.

Publier un commentaire

0 Commentaires