Autonomisation des femmes et égalité des genres : un objectif recherché

Autonomisation des femmes et égalité des genres: un objectif recherché


emploioustage 15/07/2019



L'équipe emploioustage a rédigé pour vous, un article sur l’autonomisation économique de la femme et son rôle dans la progression dans l'égalité des genres et dans la croissance de l'emploi et la prospérité économique.



Autonomisation des femmes et égalité des genres


L’autonomisation des femmes: une priorité actuelle

C'est le constat, même en 2019, de tous les rapports nationaux et internationaux qui analysent les écarts sociaux. en effet, qu'il s'agisse du rapport du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030, du rapport du le Programme d’Action d’Addis-Abeba issu de la Troisième Conférence sur le Financement du Développement, du rapport du Programme pour l’humanité et le Grand compromis du Sommet Humanitaire Mondial, de l’Accord de Paris, des documents du  Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe ainsi que du Pacte Mondial des Nations-Unies, l’égalité des genres est la marche vers la croissance.

Dans tous ces documents et événements,  l’inégalité Homme/Femme est pointée du doigt ; l’égalité des genres étant une condition Sine qua non de la prospérité mondiale. En effet, nombreuses sont les études qui ont souligné qu’une hausse de la participation des femmes à la population active accélère la croissance économique. 

Pour la Banque Mondiale, dans son "Rapport sur l’égalité des genres de Septembre 2018" , si le revenu perçu par les femmes sur toute leur vie était le même que celui des hommes, la richesse mondiale augmenterait de 23 620 $ US par personne.
 
L’autonomisation des femmes s’affirme comme le vecteur clé de la croissance économique d’un pays.


Dans le but de se développer de manière durable (conformément aux Objectifs du Développement Mondial), des efforts sont à déployer pour remédier à l’inégalité des genres et permettre une plus grande autonomisation des femmes.

L’autonomisation des femmes : quelle définition pour quelle importance ?


Généralement associée à l’entrepreneuriat, l’autonomisation des femmes est une clé de la croissance économique. Elle est possible grâce à une insertion réussie de la femme dans le marché du travail que ce soit  dans le cadre de l’Économie Sociale et Solidaire(ESS), du salariat, ou encore dans l’entrepreneuriat.
 
Dans la mesure où il n’existe pas de définition commune pour l’« autonomisation des femmes », le terme pourrait être cerné à travers quelques définitions:
  • Celle du Fonds Monétaire International(FMI) qui la résume en trois « L »s : learning, labour et leadership (l’apprentissage, le travail et le leadership),
  • Celle de la Banque Mondiale (BM) selon laquelle : «processus d’augmentation de la capacité des individus ou des groupes à faire des choix et à transformer ces choix en actions et résultats souhaités. »,
  • Celle adoptée par l’Organisation des Nations-Unies  «c’est la voie la plus sûre vers l’égalité des sexes, l’éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive..»,
  • Et celle de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE): « Acquérir une autonomisation économique, c’est, disposer des moyens de participer au processus de croissance, d’y contribuer et d’en tirer profit ».

L’autonomisation des femmes peut être définie comme:
 «le processus par lequel les femmes sont perçues comme des agents autonomes actifs qui peuvent jouer un rôle dans le changement économique et social».

L’autonomisation économique des femmes : ses formes


L’autonomisation économique des femmes revêt plusieurs formes et ses voies sont principalement : l’Entrepreneuriat, le salariat et l’Économie Sociale et Solidaire(ESS). 

•    L’Entrepreneuriat: Selon une étude du Bureau International du Travail  (BIT), les femmes représentent, au niveau mondial, une part non négligeable du total des entrepreneurs dénotant d’une implication progressive et soutenue dans l’entrepreneuriat,
•    Le salariat : Les chiffres officiels dénotent d’une sous-utilisation du potentiel de la main-d'œuvre féminine.
•    L’économie Sociale et Solidaire(ESS): qui grâce à différents programmes et actions dédiés, la connu, ces dernières décennies, une évolution indéniable impactée par le développement des coopératives. 


Quelques avis d'experts sur Avis d’experts sur le sujet


  • Selon le  Directeur-général de l’Organisation Internationale du Travail(OIT), lors de la Journée internationale de la femme, 2016 :
          «Unissons nos forces pour instaurer une véritable égalité entre hommes et femmes et permettre aux femmes d’accéder à l’autonomie dans le monde du travail. »
  • Selon le  Directeur-Général de la Caisse Centrale de Garantie (CCG):  
        «Il est clair que l’entrepreneuriat féminin qui, aujourd’hui ne dépasse pas 10 à 12%, peut et doit jouer pleinement son rôle dans l’essor économique et social du pays »
  • Selon le Directeur de l’Office du Développement de la Coopération (ODCO):
       « Le secteur coopératif enregistre une évolution importante avec une pertinente contribution dans l’auto-emploi et la création des richesses en faveur des différentes couches sociales ».

Perspectives d’avenir pour le travail de la femme


Malgré les bénéfices sociaux et économiques de leur autonomisation, les femmes continuent d’occuper, majoritairement, des postes précaires ; notamment dans les pays en voie de développement. L’autonomisation des femmes est freinée par le manque d’opportunités qui entrave la pleine réalisation de leur potentiel et cause un manque à gagner pour l’ensemble de la société. 

Au niveau de l’Afrique, l’autonomisation des femmes est la première source de richesses. 

Courant mars 2019, un Manifeste « des Femmes d’Affaires d’Afrique et du Monde Arabe » a été formalisé engageant ces dernières à un développement inclusif et équitable. C’est à la fois un document à travers lequel les femmes d’Affaire d’Afrique et du monde Arabe se sont engagées à promouvoir et intégrer les Objectifs du Développement Durable dans leurs fonctions, activités et environnement et un appel à la mobilisation des dirigeants et des institutions en faveur de l’intégration pleine des femmes dans la vie économique et dans les projets de développement des Nations.  



Bonne lecture!



Publier un commentaire

0 Commentaires